PS: Ségolène Royal propose de créer une "Commission Vérité du passé et avenir commun"

Publié le par Leila T.

Lors de son intervention à Dakar, du 6 avril 2009, Ségolène Royal s'excuse au nom de la France suite au discours méprisant de Nicolas Sarkozy sue l'"homme africain". "Quelqu'un est venu ici vous dire que « l’Homme africain n'est pas entré dans l'Histoire ». Pardon pour ces paroles humiliantes et qui n’auraient jamais dû être prononcées et qui n’engagent pas la France. Car vous aussi, vous avez fait l’histoire, vous l’avez faite bien avant la colonisation, vous l’avez faite pendant, et vous la faites depuis." Elle propose de revenir sur l'histoire entre la France et l'Afrique. Pour apaiser les mémoires il faut l'écrire ensemble.

"Pardon. Merci pour le passé. Et s'il vous plaît, pour l’avenir, bâtissons ensemble. Je veux que nous ayons la force de reconnaître enfin tout ce que nous vous devons et tout ce que nous pouvons ensemble. Et c’est parce que j’aime la France, parce que je la crois suffisamment forte et généreuse, que je la veux capable de regarder son histoire en face. Je le veux capable d’assumer son devoir de vérité et son devoir de responsabilité.

Nous devons créer ensemble, à l’échelle de nos deux continents, une "Commission Vérité du passé et avenir commun" qui aurait accès à toutes les archives civiles et militaires, qui accueillerait tous les témoignages et qui aurait pour mission de dire le vrai et de pacifier les mémoires."

En effet, beaucoup de français, soutenus entre autre par les historiens Gilles Morin  et Benjamin Stora,  attendent l'ouverture des archives, notamment sur Vichy et sur les massacres perpétrés en Algérie.

Lire l'article sur Rue 89 : Archives, Vichy et la guerre d'Algérie bientôt inaccessibles ? link


Publié dans Parti Socialiste

Commenter cet article